Bonjour,

Une question qui va se poser de façon très actuelle est : changer les personnes suffit-il à changer les pratiques ? Est-ce la personne qui dérive ou est-ce la fonction qui contraint à la dérive ? L'action politique est-elle morale ? Toujours ? ou implique-t-elle que des entorses puissent être tolérées ? La confusion entre morale et éthique est-elle une des causes des dérapages ?

Questions auxquelles il est difficile de répondre sans sortit du cadre, sans prendre du recul et sans accepter la réflexion philosophique. Encore une fois, la nécessité d'aller voir ailleurs peut alimenter cette réflexion. Quand je dis "aller voir ailleurs" je parle bien d'observer nos voisins et non "d'aller se faire voir", vous l'aurez compris.

L'article d'aujourd'hui porte un regard sur les changements que de nouveaux responsables peuvent impulser.

Bonne lecture

Temps de lecture : 16 minutes