Se connecter

Le Blog

Bonjour,

La monnaie, voilà un sujet pour le moins complexe et qui peut rapidement nous laisser perplexe dès que de comprendre « comment ça marche ». En effet, comment interpréter le fait que aujourd'hui ce sont les banques qui créent la monnaie ex nihilo alors que nous continuons à raisonner comme si la création de monnaie était un pouvoir régalien ?

Comment comprendre que, alors que nous partageons la même monnaie, chaque pays européen se voit appliquer des taux d'intérêts différents lorsqu'il veut financer ses déficits ? Comment tolérer que notre monnaie commune, outil économique s'il en est, n'est pas contrôlé par ce que nous avons élu interrogation ?

Et encore moins de questions que nous pourrions formuler et pour lesquelles les réponses ne permettraient sans doute de mieux comprendre les enjeux financiers qui sont devant nous. Alors, je vous propose un petit article aujourd'hui qui contribuera certainement à vous aider à démêler la pelote.

Bonne lecture

Temps de lecture : 9 minutes

Bonjour,

La science économique qui est une science molle nous apprend que nous devons être attentifs à des cycles qui se succèdent à des rythmes différents, qui se croisent, qui se complètent, qui s'amplifient,… Il semblerait que le cycle actuel est du type « néolibéral », un cycle plus long semble démarrer que d'aucuns nomment « antropocène »… Est-ce à dire qu'un cycle commençant l'ancien serait finissant ?

Bien malin qui pourra le dire. Pourtant il est légitime de s'interroger à un moment où nous sommes censés faire des choix qui engagent demain. L'article d'aujourd'hui alimentera sans doute votre réflexion en la matière.

Bonne lecture

Temps de lecture : 15 minutes

Bonjour,

Vers quelle société nous dirigeons-nous ? Voilà une question qui devrait être au centre des débats actuels. Voilà une interrogation qui pourrait alimenter nos discussions et présider aux décisions politiques que nous avons à prendre. En effet, il est vrai que selon le choix de société que nous ferons les conséquences de l'utilisation des technologies à notre disposition seront différentes.

Sommes-nous dans un cycle de destruction créative comme le pensait Schumpeter ? Ou, au contraire, le modèle de notre société et il a bout de souffle et l'ensemble va-t-il s'effondrer ? Va-t-on vers une époque où nous pourrons confier le travail à des robots ou à des automates pour nous consacrer au vivre ensemble ?

Pour tenter d'apporter des réponses à ces questions, je vous propose une note de lecture.

Bonne lecture

Temps de lecture : 15 minutes


Bonjour,

Si l'on en croit une idée couramment répandue l'utilisation de ressources fossiles pose à terme de nombreux problèmes. En particulier les produits pétroliers sont mis en cause tant pour le fait que leur utilisation génère une pollution importante que parce que les stocks restants disponibles pourraient toucher à sa fin, ou tout au moins le coût de son exploitation pourrait le rendre beaucoup moins intéressant.

Plusieurs modèles nous ont été proposé pour tenter d'anticiper les conséquences que l'utilisation de ces produits pourrait avoir sur nos sociétés. Il faut bien reconnaître qu'aucun de ces modèles mais totalement convaincants. Nous ne pouvons que constater également que les résultats de l'application de ces modèles donnent des futurs différents.

Se faire une idée sur le sujet implique donc une étude critique des différents modèles proposés pour comprendre la manière dont les résultats sont obtenus. C'est ce que vous propose l'article d'aujourd'hui.

Bonne lecture

Temps de lecture : 10 minutes

Bonjour,

Le bonheur est un sujet qui prend de plus en plus de place dans notre société. Certaines entreprises sont même allées jusqu'à nommer les responsables en charge du bonheur des salariés. Certains pays ont remplacé les indicateurs de croissance du produit intérieur brut par la mesure d'indice de bonheur. Dans certaines discussions nous entendons que le rôle de l'action politique serait de mettre en place les conditions pour que chacun d'entre nous puisse être heureux.

C'est donc un sujet de premier plan que le bonheur. Mais de quoi parle-t-on ? Comment le mesure-t-on ? Est-ce contagieux ? Jusqu'à l'ONU qui se fend d'un rapport sur le sujet. C'est bien que ce doit être un sujet important non ?

Mais quelle réalité recouvre cette notion de bonheur ? Ne court-on pas après des chimères ? Une illusion ? C'est bien ce que traite l'article d'aujourd'hui.

Bonne lecture

Temps de lecture : 8 minutes