Se connecter

Le Blog

Bonjour,

Inventer demain nous contraint à réfléchir sur l'évolution des facteurs moteurs, vous savez, ces facteurs qui ont la capacité à infléchir demain, voire de provoquer des ruptures, en fonction des décisions collectives que nous prenons ou prendrons (ou non !). Parmi ces facteurs l'on trouvera pèle mêle la démographie, la production d'alimentation, ... mais pour aujourd'hui, je vous propose un article qui aborde trois éléments constitutif de notre vie quotidienne : le travail, la dette et le capital.

Il est à la portée de chacun d'imaginer comment le travail pourrait évolué si nous robotisons ou cobotisons nos postes de travail ... la question pourrait alors de venir : comment occuper toute cette population libérée du travail pour ...

Un peu plus compliqué : que devient la dette si la création de monnaie par les banques est remis en cause et repris par les états ou les citoyens ? ou si le peuple décide (comme dans certains pays récemment) que la dette est le problème de ceux qui l'on contractée et non du peuple, allant jusqu'à condamner ...

Ou encore : que se passerait-il si les règles de répartition des richesses produites étaient changées ? ...

L'article d'aujourd'hui vous propose d'approfondir ces questions ... esprit critique requis !

Bonne lecture

Temps de lecture : 14 minutes
Bonjour,

Alors que certains rêvent à l'immortalité comme modèle de société pour demain. Alors que le transhumanisme ouvre - pour quelques élite ? ou pour la masse ? - l'espoir d'une vie plus longue (en temps) et en meilleur état (quel intérêt de vivre plus longtemps si c'est en tant que "légume" ?), et avant de mettre en oeuvre les solutions ... n'est-il pas temps de s'interroger sur ce que nous apprends l'histoire de ceux qui nous ont précédés et ont vécus longtemps.

L'histoire est en effet pleine d'exemple de multicentenaires ! de Mathusalem à Abraham en passant par Adam ou Noé ... nos mythes sont remplis d'exemples de personnages qui ont largement passés les 150 ans ! D'un autre coté, nous avons aussi l'exemple de ceux qui, comme Ulysse, ont préféré refuser une vie éternelle pour retrouver l'amour de leur vie ...

Difficile dans ce contexte de se faire une idée. la question est philosophique, au sens le plus premier du terme : c'est quoi le sens de la vie ? voire même, plus prosaïquement : c'est quoi une vie de mortel réussie ? Peut-on se défausser sur un comité d'éthique quelconque pour nous informer de la réponse que nous devons apporter ?

Je vous propose aujourd'hui un article qui reviens sur ce thème.

Bonne lecture

Temps de lecture : 10 minutes

Bonjour,

Le slogan n'est pas nouveau, il comme un goût de déjà entendu. Du temps où le PCF était un des premiers partis de France (si, si, ça a existé) le slogan voulait déjà défendre la production industrielle française. Dès le début de la grande dérégulation, ce parti avait pris conscience des enjeux sur la "classe ouvrière" et avait porté sur la place publique le débat.

L'histoire montre bien qu'avoir raison trop tôt ne permet pas de faire adopter des solutions pour enrayer le processus. Maintenant que les résultats de cette désindustrialisation annoncée sont visible, certains reprennent le slogan communiste et en font même leur signe distinctif. Auront-ils des résultats meilleurs ? Seul l'avenir nous le dira.

Pour mieux comprendre ce qui se passe et évaluer les tenants et les aboutissant du problème, je vous propose un article qui reviens sur certaines fermetures d'usines emblématiques.

Bonne lecture

Temps de lecture : 15 minutes
Bonjour,

La démographie constitue un des enjeux majeurs de notre futur proche. Si l'augmentation de la population est un facteur moteur d'évolution de nos sociétés, nourrir l'ensemble des populations va être pour quelques décennies une gageure laquelle il faudra trouver des réponses pertinente sauf à voir se reproduire à plus grande échelle encore les émeute de la faim de 2007-2008 ...

La concentration de la population dans les villes, même devenues "smart", ne va pas simplifier le travail. Au delà des impératifs de production, l'acheminement des denrées puis l'évacuation des déchets vont complexifier le problème à résoudre.

Heureusement, certains mettent les technologies modernes au service de l'agriculture pour inventer les processus de production de demain. Reste à tester grandeur nature pour s'assurer que tout fonctionne.

L'article d'aujourd'hui vous apprendra comment tout ça va se mettre en musique pour que nos assiettes soient remplies suffisamment pour nourri tout e monde.

Bonne lecture

Temps de lecture : 15 minutes
Bonjour,

Quand les richesse sont réparties dans la population de manière pas très équitable, ceux qui ne se sont pas trouvés sous le bon robinet doivent trouver des solutions pour s'en sortir. C'est peut-être à partir de ce constat que se développe l'économie solidaire ? C'est tout au moins à partir de l'émergence de fonctionnements solidaires que les plus démunis tentent de trouver les moyens de s'en sortir.

Comme dans notre société dite "moderne" les cordons de la bourse sont tenus par les plus anciens, ceux qui sont arrivés avant et ont fini par trouver les clés, c'est aux plus jeunes d'inventer les solidarités qui leurs permettront de survivre dans ce monde de brutes.

L'article d'aujourd'hui vous livrera quelques unes des solutions trouvées pour survivre ici ... parce que pour survivre dans d'autres endroits, il semble que l'émigration soit la réponse la plus répandue ... à condition d'en avoir les moyens.

Bonne lecture

Temps de lecture : 11 minutes