Se connecter

Le Blog

Bonjour,

A force de rechercher du sens là où il n'y en a pas, certains peuvent finir par croire qu'ils n'ont aucune prise sur leur vie mais que tout est "décidé" ailleurs, par les autres, avec une part de magie qui dépens pourquoi pas d'élément(s) surnaturel ou magique. Faut-il une force d'esprit particulière pour déléguer au hasard les décisions qui concerne sa propre vie ? Ou bien est-ce la marque d'un laisser faire, d'un lâcher prise proche de l'abandon ?

Voilà un sujet d'étude qui n'a pas manquer d'attirer l'attention de quelques chercheurs en mal de thème. Vous pourriez vous moquer et proposer ces expériences scientifiques improbables au Ig Nobel de l'université d'Harvard. Mais avant de prendre une telle décision, prenez le temps de la réflexion !

Qu'est-ce qui conduit certains de nos congénères à s'en remettre aux hasard ? Et réciproquement, qu'est-ce qui conduit certains de nos congénères à se penser maitre de leur vie et à prendre en main leur futur ? Parce que la question fonctionne dans les 2 sens ! Pour ceux qui sont d'un bord, le comportement de ceux qui sont de l'autre bord est incompréhensible !

Alors, quelque soit votre bord, l'article d'aujourd'hui vous permettra - peut-être - d'approcher l'autre bord ...

Bonne lecture

Temps de lecture : 10 minutes
Bonjour,

C'est la guerre ! Mais la forme que prend celle-ci est à géométrie variable selon d'où vient le vent ! Quand il s'agit de faire pression sur les salaires, elle est économique, se pare du voile de la mondialisation pour ne pas avoir à parler de la grande dérégulation qui la sous-tend. Quand il s'agit de maintenir le peuple sous contrôle, elle devient état d'urgence pour lutter contre la violence portée par le terrorisme.

Mais, dans notre démocratie, seul le parlement peut déclarer la guerre ! Seule notre représentation nationale peut prendre cette décision lourde de conséquence. Et, jusqu'à preuve du contraire, aucun vote dans ce sens n'a eu lieu ! Alors, pourquoi ces discours de va-t-en guerre actuel ? quel est l'enjeu ? quel est le message ?

Les marchands de peur qui nous vendent le risque terrorisme se basent sur les chiffres, ça, c'est sur ! Mais le niveau de risque a-t-il augmenté ou diminué ? et depuis quand ? L'article d'aujourd'hui va surement vous permettre de voir tout cela sous un nouvel angle.

Bonne lecture

Temps de lecture : 10 minutes
Bonjour,

J'aime à vous proposer périodiquement des textes écrits il y a quelques temps. Aujourd'hui, je suis remonté en 1840 pour trouver un texte qui vous permettra sans coup férir de mesurer le chemin parcouru !

Bonne lecture

Temps de lecture : 9 minutes
Bonjour,

L'école est souvent prise à parti pour lui faire remarquer qu'elle ne rempli plus ses missions, qu'elle n’atteint pas ses objectifs, qu'elle refuse toute évolutions, qu'elle est corporatiste, qu'elle n'est pas réformable, qu'elle ... la litanie est sans fin ! Chacun y va de se critique, tous ont la rancœur bien accrochée. De toute façon, c'était mieux avant, là, aucun doute, tous sont d'accord !

Et pendant ce temps le monde change, évolue, nécessite que nous développions d'autres compétences pour y vivre, nous contraint à inventer de nouveaux comportements, nous oblige à mobiliser nos intelligences pour trouver collectivement les solutions qui nous permettent de maintenir le vivre ensemble qui est le fondement de toute société humaine ...
Pourtant, c'était mieux avant et le niveau de l'enseignement baisse tendanciellement si l'on en croit le rumeur.

L'article qui suit apportera de l'eau au moulin de certains ... ou pas !

Bonne lecture

Temps de lecture : 9 minutes
Bonjour,

Tout le monde s'accorde à le dire sur tous les tons, le numérique modifie profondément les fonctionnements des entreprises et oblige à faire évoluer les structures des organisations pour les adapter aux nouvelles contraintes induites par ces nouveaux outils.

Nous devons être d'autant plus attentifs à cette opération qu'il commence à se dire que la mutation est loin de faire gagner en efficacité, voire serait une cause de perte d'efficacité des organisations induisant une perte de rentabilité. Ceux qui ont vécus l'informatisation il y a quelques temps ne seront pas étonnés !

Alors, faut-il se précipiter sur les chimères de la numérisation ou avoir le calme des vieilles troupes; attendant le contre ordre avant de s'engager,  pour avancer à pas comptés et s'assurer que chaque pas améliore l'efficacité de son organisation ?

L'article d'aujourd'hui renvoi à cette thématique.

Bonne lecture

Temps de lecture : 12 minutes